L’ASPTT plus qu’un club, une histoire !

6
juillet
2018

C’est le 20 octobre 1898, à Bordeaux, que naît l’Union Cycliste des Postes et des Télégraphes de la Gironde.

Cette union a débuté lorsqu’Ernest RATTON, inspecteur au service du téléphone de Bordeaux, en fut le premier président et sous son impulsion, la formidable aventure qui associe vélos, sport et PTT, commence avec des courses cyclistes de ville à ville, la première reliant Bordeaux à Libourne, le 15 mai 1898. Ernest RATTON venait de lancer ce qui allait devenir une immense machine sportive.

C’est alors que les postiers Bordelais ont décidé de se regrouper en associations sportive, pour apprendre et pratiquer le vélo. Ce qui permettra par la suite une distribution plus rapide et efficace du courrier.

En 1906, le nom d’ASPTT apparaît, avec la fondation de la première Association Sportive des Postes et des Télégraphes, il s’agit de l’association d’athlétisme bordelaise.

21 ans plus tard, les femmes intègrent le mouvement avec la création d’une section rugby, « les Barrettes » par Anne d’ALMEIDA dite « la Comtesse ».

Dès lors, la machine est en marche, de 1923 à 1930 ce sont les nageurs qui vont offrir à l’ASPTT victoires sur victoires notamment grâce à Jean REBEYROL maintes fois vainqueur des traversées de Bordeaux, de Paris et de Bruxelles. Sept fois champion de France, il est aussi le premier athlète de l’ASPTT à participer aux Jeux Olympiques à Paris en 1924. Il est également capitaine de l’équipe de waterpolo avec CABANNE, les frères LALANNE, GADOU, LAGARECATTE et POUECH. Ils sont plusieurs fois Champions du Sud-Ouest, demi-finalistes du Championnat de France en 1927 pour la plus grande joie de leur principal supporter, le rugbyman Raphaël DURAS, le plus ancien licencié de l’ASPTT, encore en vie.

En 1940,  sport convivial se transforme en sport administratif. Un décret est mis en place instaurant l’éducation physique obligatoire pour les agents PTT de moins de 21 ans.

En 1965, l’ASPTT est un des piliers de la politique sportive française.  À la demande du Général de GAULLE, suite aux mauvais résultats aux JO de Rome en 1960, Maurice HERZOG restructure le sport en France en s’appuyant sur les ASPTT ?

C’est alors que les ASPTT sont ouvertes à tous ! Depuis, pour leurs champions comme pour leurs adhérents les plus novices, elles favorisent les pratiques sportives dans un esprit solidaire et fraternel.

120 ans plus tard, la Fédération Sportive des ASPTT est reconnue par le Ministère de la Jeunesse, des Sports et de la Vie associative, et le Comité national olympique et sportif français en 2005, comme une Fédération Sportive à part entière.

Elle regroupe 220 clubs omnisports en France, œuvrant au sein des écoles de sport, et accueille plus de 200.000 adhérents.

 

 

 

Tiffany Rougeaux – Chargée de communication en service civique au CNF-G by ASPTT

Contact : https://formation.asptt.com/  ou Catherine Epardeau au 07.81.76.86.06 ou cepardeau@asptt.com

 

Commentaires

S’abonner à la newsletter

Loading